Le barrage hydroélectrique de Manantali, est un barrage construit sur le Bafing, à 90 km au sud-est de Bafoulabé, dans la région de Kayes au Mali. L’aménagement permet la production d’électricité et l’irrigation. La navigabilité du fleuve Sénégal entre Saint-Louis (Sénégal) et Ambidédi (Mali), qui figurait au nombre des objectifs initiaux du projet, n’a pas pu être réalisé.

Toutefois ce barrage a des Impacts sur les nappes de la vallée du fleuve Sénégal. En effet avec le climat sahélien, la gestion efficiente des ressources en eau de surface qui ont souvent un régime d’écoulement saisonnier passe par des aménagements. Ces aménagements ont à côté des effets positifs escomptés, des impacts négatifs qu’il faut bien connaître et minimiser afin de ne pas en compromettre la finalité.

Dans le cas des cours d’eau de grands bassins, les ouvrages à réaliser peuvent être de grande envergure et les impacts négatifs à atténuer souvent complexes et de grande portée. Le présent article expose pour le cas du bassin du Fleuve Sénégal, les aménagements réalisés dans le cadre de l’OMVS pour améliorer l’exploitation des ressources en eau, les dispositions mises en place pour suivre l’impact de ces aménagements sur la recharge des nappes de la vallée et les premiers résultats obtenus.

archives/archipo.info

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici