Imam Alioune Ndao a été acquitté des crimes actes de terrorisme, financement terrorisme, blanchiment capitaux…  Le religieux a cependant était condamné à 1 mois de prison avec sursis pour détention d’une arme sans autorisation. La décision a été prise par la Chambre criminelle spéciale de Dakar.

Le 14 mai 2018, le Procureur Aly Ciré Ndiaye de la Chambre criminelle de Dakar, avait requis 30 ans de travaux forcés contre l’imam Alioune Badara Ndao, arrêté le 26 octobre 2015, pour association de malfaiteurs, apologie du terrorisme, entre autres. Le Parquet avait aussi demandé de condamner aux travaux forcés à perpétuité Matar Diokhané. Qui a séjourné dans le fief de Boko Haram, au Nigeria.

Aux termes du verdict prononcé par le juge Samba Kane, 15 de ces derniers ont été acquittés et six autres condamnés à 10 ans de travaux forcés.

Archipo.info

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici