A la question de savoir si le président Sall aspirait à un troisième mandat il réagit et incrimine ses opposants:
 » C’est clair et c’est ce qu’a dit la constitution  Je suis à mon premier mandat  et si Dieu le veut, il prendra fin en 2019. Si à ce terme, et si les sénégalais me renouvelaient leur confiance  et par la volonté divine, j’en aurai terminé en 2019. Je veux que, désormais ces propos soient mis de côté, une fois pour toute !
 » A déclaré Macky Sall avec véhémence.
Bouavogui Amath

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici