Fallait-il pas mieux le laisser entre les mains de ses ravisseurs? Certainement là-bas il aurait plus de chance de ne jamais rencontrer le Sar-cov-2. Un virus qui ampute le Mali d’une figure qui portait son avenir immédiat.

« Le destin empoigne qui, il veut. Quand il veut ». Il n’était pas écrit Soumaïla: Président de la République du Mali. Un autre problème qui s’ajoute à tous ceux qui plombent un Mali réellement saignant de partout.

Maintenant il s’agit de combler le vide que va laisser la disparition de Soumaïla CISSE. Les maliens doivent se donner pour défi de sortir de cette situation pour la mémoire de cet homme qui a toujours porté son pays.

Le covid-19 a beaucoup arraché d’identités remarquables. Il a causé beaucoup de torts directs et indirects. Il est alors nécessaire de se mobiliser pour lui faire face et en finir définitivement.

Repose en paix Soumaïla.

TAFFA GUEYE / SAILLIES DU PROFANE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici