Le fondateur de l’Ecole moderne Coki, communément appelée Daara de Coki, est le fils de Cheikh Ndiaye Anta Sylla Lô, fils de Siré Diakhaté, fils de Mbargou  Bale, fils de Matar Nar Lô. Sa mère s’appelait Fatou Dia fille de Zeynabou Lô, fille d’Anta Ngouna Guèye, originaire de Gandong, près de Saint-Louis. Son grand-père maternel se nommait Bala Thiané Mbathe.

El-hadji Ahmadou Sakhir Lô est né en 1903 à Nguer Malal, communauté rurale située près de Louga, d’une famille très réputée pour sa connaissance de la culture islamique et son attachement à la jurisprudence islamique. Sa famille Lô et Dia, ayant des origines jusqu’au Fouta, était originaire du village de Niomré, communauté rurale située à 12 km de Louga, (capitale de la septième région du Sénégal, érigée en 1976), à 230 kilomètres de Dakar.

Il a commencé ses études coraniques sous la direction de son père, dans son village natal avant de le quitter deux ans après pour passer tour à tour entre les mains de plusieurs autres grands maîtres. Il termina ses études coraniques très tôt mais animé d’une soif de connaissance insatiable, il entreprit un long périple à la recherche du savoir. Plusieurs grands maîtres l’eurent sous leur tutelle mais l’un des plus célèbres fut son maître et homonyme Serigne Ahmadou Sakhir Mbaye plus connu sous le nom de Mame Cheikh Mbaye (père de Serigne Sam Mbaye et de Djily Mbaye). Il passa ainsi six ans à la recherche du savoir dont un à Saint-Louis, chez Serigne Ibrahima Diop, où il eut comme condisciples El Hadji Abdou Aziz Sy Dabakh, El Hadji Tafsir Diouf (Bargny), Serigne Alpha Mouhamadou Seck, entre autres.

 Il a laissé derrière lui le célèbre institut moderne de Coki communément appelé Daara de Coki qui fut fondé en 1939. Le 17 novembre 1983, il est nommé Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques par décret présidentiel pour services rendus à la nation dans le domaine éducatif.

El hadji Ahmadou Sakhir Lô est décédé le 30 mars 1988 à l’âge de 85 ans.  Un institut sis à Boune dans la banieue dakaroise porte son nom. 

Archipo.info

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici