Aminata Sow Fall, née le 27 avril 1941 à Saint-Louis (Sénégal), est une femme de lettres sénégalaise surtout romancière – l’une des pionnières de la littérature africaine francophone.

Aminata Sow Fall porte un regard critique sur une société sénégalaise en pleine mutation dont elle dénonce l’hypocrisie et, comme d’autres femmes de sa génération, l’idéologie patriarcale.

Ainsi, dans son œuvre la plus connue, La Grève des bàttu ou les déchets humains, qui lui a valu le Grand prix littéraire d’Afrique noire en 1980, elle imagine, en s’appuyant sur des faits rééls,

une grève de mendiants chassés de la capitale par des autorités soucieuses de promouvoir le tourisme.

Les romans d’Aminata Sow Fall sont devenus des classiques, aujourd’hui inscrits dans les programmes d’enseignement.

Dans son discours inaugural au Collège de France, l’écrivain Alain Mabanckou la « considère comme la plus grande romancière africaine. >>

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici