Les relations vont de mal en pis entre les conseillers municipaux favorables à Cheikh Tidjane Sall le directeur du Centre des oeuvres universitaires de Thiès et le directeur général de la maison de la presse Bara Ndiaye, par ailleurs, maire de la commune de Méouane.
Située dans le département de Tivaouane, la commune de Méouane reste si près et si loin de l’intérieur du pays. Les deux principaux axes routiers qui traversent la commune (Mékhé-Diogo et Pire-Méouane) tardent à être réalisés.
Cet état de fait peut être l’arbre qui cache la forêt, selon Madame Mounina Kounta, conseillère municipale. Elle et ses camarades de plusieurs villages ruent dans les brancards et accusent le maire de gestion solitaire et partisane. De l’avis de Madame Kounta, le maire n’associe personne à la prise de décision et refuse de rendre compte à ses administrés.
Le dernier contentieux remonte à un fond de près de 77 millions de francs que la commune a reçu de l’entreprise GCO qui exploite le zircon sur la grande côte et à une dizaine de  millions votés pour soutenir les populations implantées par la Covid-19.
« Depuis qu’il a reçu cet argent, le maire ne veut pas en parler et la somme votée pour le fond Covid a servi à acheter des semences d’arachide distribuées à ses militants », a révélé Mme la conseillère. Un langage tenu par d’autres conseillers de la même tendance qui menacent même de porter l’affaire devant la justice en attendant les prochaines élections locales pour placer leur mentor à la tête de la commune de Méouane.
Nos tentatives de joindre le camp du maire sont restées vaines au moment où ses adversaires l’accusent de rejeter tout acte allant dans le sens de développer la commune poser par leur leader. Et El Hadj Ndoye de Mékhé Village de rappeler que le maire a voulu empêcher que l’éclairage public soit rétabli avec l’eau dans plusieurs localités.
En attendant, le camp de Cheikh Sall est en train d’affûter ses armes pour les futurs joutes électorales.
Ousseynou DIALLO – Correspondant Archipo.info/Mékhé

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici