Né à Thiès le 9 août 1959, Idrissa Seck a été révélé aux Sénégalais en tant que directeur de campagne de Maître Abdoulaye Wade lors de la présidentielle de 1988.

Longtemps N° 2 du Parti démocratique sénégalais (PDS), il entre en disgrâce et est accusé d’avoir détourné 44 milliards de francs CFA dans le cadre de l’affaire dite des chantiers de Thiès, la ville dont il était le maire à l’époque.

Il y a 15 ans que l’ancien Premier ministre Idrissa Seck était arrêté et incarcéré dans le cadre de l’affaire des Chantiers de Thiès qui ont fortement marqué le régime d’Abdoulaye Wade. Une affaire qui sonna également le divorce entre deux hommes d’Etat qui, alors opposants, avaient lutté ensemble puis géré le pouvoir tout au début de l’alternance survenue le 25 mars 2000.
Poursuivi pour les délits d’atteinte à la sûreté de l’Etat et à la défense nationale, le prétexte de son emprisonnement, l’ancien maire de Thiès avait passé sept mois en prison avant de bénéficier d’un non-lieu.
Depuis lors, il n’a cessé de crier son innocence.

Archipo.info

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici