Grand érudit et grand artisan de l’islam, prêcheur islamique et fondateur de plusieurs  écoles coraniques dans le département de Bignona, Cheikh Ousmane Sountou Badji a vu le jour à Sindian 22 Aout 1938. Grand amoureux de la terre également, il passera une partie de sa vie entre les travaux champêtres et l’enseignement et la vulgarisation des préceptes divins dans la Casamance naturelle. Après avoir sillonné plusieurs localités de la partie sud du pays où il convertit une bonne frange de la population à l’islam, il finit par s’installer dans son village natal pour se consacrer exclusivement à dieu et à l’enseignement de l’islam. Beaucoup d’ailleurs de ces disciples et talibés sont devenus aujourd’hui des guides religieux un peu partout en Casamance, en Guinée Bissau et dans d’autres contrées du pays et de la sous région. Sa grande et excellente  réputation a fait de Sindian une cité religieuse de grande envergure. Il a été l’un des premiers hommes à avoir initié le dialogue islamo-chrétien au Sénégal, en allant au Vatican, remettre une copie du Coran au Pape  Jean Paul II.

Archipo.info

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici