Le Sénégal se souviendra à vie de cette génération de joueurs qui était en coupe du monde coorganisée en 2002 par le Japon et la Corée du sud. Sorti d’une Coupe d’Afrique des Nations où il a été battu en finale par le Cameroun, le Sénégal était en coupe du monde dans la peau de petite nation dans une poule A composé par la France (champion d’Europe et du monde en titre), le Danemark et l’Uruguay. Et pourtant, mémorial a été le parcours des Lions de la Téranga du Sénégal.

Une défense solide et une attaque rapide et imprévisible. C’est avec cette recette que le Sénégal a découvert la Coupe du monde et a atteint les quarts de finale. Une victoire surprise pour débuter (on en a l’habitude maintenant) face à une équipe de France championne du monde et d’Europe en titre. Un match nul face au Danemark et une errance face à l’Uruguay (match nul 3-3 alors qu’ils menaient 3-0 à mi-match) offrent la deuxième place de leur groupe aux Lions de la Teranga.

Bénéficiant de la règle du but en or en prolongations pour disposer de la Suède en huitièmes de finale, celle-ci va leur être fatale au tour suivant face à une autre équipe surprise de la compétition, la Turquie. Il n’en manquait pas beaucoup plus à cette équipe pour devenir la première sélection africaine en demi-finale. Mais l’enventure s’est arrété en quarts de finale après la défaite d’un but à zéro contre la Turquie.

Retour triomphal de l’équipe nationale de football du Sénégal quart de finaliste de la coupe du monde. Les joueurs ont été fortement acclamés tout le long de leur parcours, de l’aéroport L.S.S au Palais de la République où ils ont été reçus par le Président Abdoulaye WADE.

Archipo.info

Dakarinfo

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici