Les attaques contre Dr Oumar Sané, médecin-chef du district sanitaire de Vélingara via les réseaux sociaux ne sont pas bien perçues au sein de la corporation de la santé. A cet effet, l’Ordre national des médecins du Sénégal (Onms) a dénoncé la désinformation visant à  » déstabiliser les efforts de la lutte contre le Covid-19″ et surtout certains comportements vis-à-vis du personnel soignant.

Les médecins regrettent les malversations entreprises par certaines personnes.  » Il est inconcevable que des médecins au front contre cet ennemi sournois, soient victimes  d’intimidations, de calomnies et de menaces de la part de personnes inconscientes et irresponsables « , dénonce l’Ordre dans un communiqué parvenu à notre rédaction, en rappelant que le personnel de la santé est à la tête de toutes les stratégies de lutte contre le Covid-19 et constitue le rempart qui protège la nation à l’image de nos vaillants soldats dans leur domaine.

En ce sens, l’Ordre des médecins confirme leur soutien « indéfectible  et total’’ au Dr Oumar Sané, médecin-chef du district sanitaire de Vélingara et à tous les médecins dans leur lutte quotidienne contre le Covid-19 et les autres maladies. A en croire les médecins, tous les moyens seront mis en œuvre pour le respect de la dignité et de l’honorabilité du médecin et rappelle à l’autorité publique ses obligations.

Par ailleurs :  » l’Onms invite l’Etat du Sénégal, dans sa mission régalienne de protection des citoyens en général et de ses agents du service public en particulier, à prendre des mesures exemplaires contre les responsables de tels actes « , lit-on dans le document. Ainsi, l’Ordre demande également à l’Etat de doter le personnel de santé des moyens de protection suffisants pour ne pas l’exposer au virus. Ce qui réduirait la capacité de riposte du pays.

Pour ne pas trahir trop la tradition, l’Ordre des médecins appelle à la population sénégalaise de veiller à la protection du personnel de santé en respectant toutes les mesures barrières. Ainsi, prévient-il, le personnel ne saurait continuer à s’exposer, pour prendre en charge des citoyens qui se mettent en danger en bravant toutes les mesures mises par le gouvernement pour les protéger contre la contamination du coronavirus.

 

Moustapha CISSE – Correspondant Archipo.info/Dakar

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici