Les championnats allemands de football ont repris, le weekend dernier, dans une ambiance de huis clos avec une étrange performance de Salif Sané face à Durtmund. Le défenseur international sénégalais était le brin fébrile de son équipe.

C’est une performance à vite oublier pour le défenseur international sénégalais. Schalk 04, son club, a pris une sacrée claque de 4 à 0 en déplacement, samedi dernier, au BVB Stadion de Durtmund qui sonnait creux, en match comptant pour la 26e journée de la Bundesliga.

Les visiteurs n’ont résisté qu’une demi-heure avant d’ouvrir les vannes pour la casse. La défense de Schalk 04 avec Salif Sané dans la charnière centrale va craquer coup sur coup pour s’incliner devant Erling Haaland (29’), Guerrero (45’et 63’), Hazard (48’), les buteurs.

Il n’y a même pas eu un semblant de révolte de la part des hommes de David Wagner qui avaient l’air d’avoir du plomb dans les pieds.

Salif Sané perd le duel face à Haaland

À l’abordage du phénomène Erling Haaland, Salif Sané, bien que de  retour d’une blessure, savait pertinemment qu’il n’avait pas une mince affaire. Il n’avait alors aucune excuse à rater ce duel.

Malheureusement, le frangin de Lamine Sané n’a pu empêcher l’ascension du jeune attaquant (19 ans) norvégien. S’il a réussi à anéantir Haaland sur certaines phases de jeu notamment en un contre un,  le binôme de Kalidou Koulibaly en sélection n’a pu couper la trajectoire du ballon en direction du phénomène Haaland (28’).

Cette bourde sera bien exploitée par son vis-à-vis qui n’a fait que mettre le plat du pied pour l’ouverture du score.

À l’image de son équipe, le roc défenseur sénégalais a traversé le reste de la rencontre par son ombre. Pour ce come-back, il en a souffert des martyrs.

Youssouf TOURE – Correspondant Archipo.info/Dakar

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici