Après la violente interpellation policière ayant conduit à la mort de George Floyd, un afro-américain de 46 ans, le 25 mai dernier à Minnéapolis aux Etats-Unis, voici une nouvelle bavure policière en France sur une femme noire, qui serait enceinte. Elle est interpellée par des agents de la sûreté ferroviaire de la SNCF. Une séquence qui a provoqué l’indignation de nombreux internautes.

Comme on peut le voir sur la vidéo, la dame a été violemment immobilisée par des agents de la SNCF. Elle serait enceinte, si l’on s’en tient aux cris d’un homme présent sur les lieux. L’on ignore les causes de cette violente interpellation de cette femme et le lieu où elle s’est déroulée.

Il faut dire que c’est une affaire qui survient à un moment où les populations noires multiplient les manifestations un peu partout en Occident pour dénoncer le racisme, réclamer la justice et la fin des violences policières.

La vidéo dans laquelle la femme est violentée a été largement partagée dans les réseaux sociaux. Même si le lieu et la date du tournage de la vidéo n’ont pas été indiqués, il reste que c’est une vidéo récente.

Pour l’heure le contexte de l’interpellation de la femme ne sont pas véritablement clairs, mais la vidéo fait le tour de la toile.

Sur twitter, Toussaint Alain un internaute indigné a posté la vidéo de la bavure policière. Il a écrit ensuite :“au pays des droits de l’homme, c’est ainsi que l’on traite une femme, Noire et enceinte. Curieux de savoir ce qu’en pense Marlene Schiappa du Groupe SNCF. Fatigués des manifs qui ne changent rien aux agissements racistes des agents dits de “l’ordre”.

Samuel Eto’o très en colère réagit

Cette scène dure n’est pas passée inaperçue auprès du légendaire Samuel Eto’o qui, très révolté a partagé le film sur Twitter avec la légende suivante :

« Bande de lâches. Vous faites les mecs sur une femme en plus enceinte ».Que s’est il réellement passé au sein de la SNCF pour en arriver à cet acte de barbarie ?

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici