Lors de la réunion du conseil des ministres, le Président de la République, Macky Sall, a confié 30 hectares à la Caisse des dépôts et des consignations(Cdc). Ainsi, le chef de l’Etat exige de la transparence dans la vente du foncier.
 
Les manifestations tous azimuts contre le bradage des terres foncières ont porté leurs fruits. En conseil des ministres, le chef de l’Etat a posé un jalon fort pour la transparence dans la distribution des terres. Et pour se faire, Macky Sall a confié à la Caisse des dépôts et des consignations (Cdc) une assiette foncière de 30 hectares se trouvant ainsi à l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar.
Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, les choses se confirment: « Le président de la République a (..) informé le conseil de sa décision de confier l’assiette foncière disponible de 30 hectares à l’aéroport de Yoff à la Caisse des dépôts et des consignations ».
Invité à la Rts, le ministre Abdoulaye Daouda Diallo précise que les 30 hectares en question peuvent rapporter à l’Etat 60 milliards de FCFA.
Moustapha CISSE – Correspondant Archipo.info/Dakar

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici