Entre l’union des magistrats du Sénégal  (UMS) et le ministère de la justice, le compte à rebours vers la confrontation semble inévitable. Elle vient d’annoncer des décisions fortes au cours d’un point de presse.  Renseigne SUD FM.

Entre autres récriminations, l’association exige le départ de Malick Sall, ministre de la justice, invite au chef de l’Etat à remettre de l’ordre dans le fonctionnement actuel  de la justice et à  l’arrêt des poursuites contre le président Souleymane Téliko.

A déclaré le secrétaire général  de l’association qui aussi décrété l a rupture de toute forme de collaboration avec le ministère. Me  Thierno Ciré Ly avocat du président de l’union demande de l’arrêt  immédiat « des  tentatives d’intimidation, de musellement  et de fragilisation du système judiciaire.  Le forum civil s’est invité au débat ,dans la défense des magistrats.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici