Les équipes de Teungueth FC et du Jaraaf de Dakar, engagées en compétitions africaines, bénéficieront d’un accompagnement pour se préparer convenablement en dépit des mesures de restriction visant à endiguer la propagation du nouveau coronavirus, a assuré lundi le ministre des Sport, Matar Ba. « Ces équipes doivent continuer à s’entraîner et on doit trouver les moyens pour qu’ils les fassent, on n’a pas le choix », a répondu le ministre des sports. Pour freiner la seconde vague de Covid-19, le ministre de l’Intérieur a pris un arrêté rendant obligatoire le port du masque dans les services de l’Administration publique, quel qu’en soit le mode de gestion, les services du secteur privé, les lieux de commerce, les moyens de transport public. Les rassemblements sont également interdits sur les plages, les terrains de sport, les espaces publics et les salles de spectacle, a indiqué le ministère de l’Intérieur la semaine dernière.

Le quotidien le Populaire, a annoncé dans son édition de ce lundi que le Jaraaf de Dakar a reçu la visite du commandant de brigade de la gendarmerie de la Foire pour réitérer au club l’arrêté ministériel interdisant les rassemblements. Les sportifs sénégalais engagés dans les compétitions doivent s’entraîner, a insisté le ministre des sports appelant une large réflexion dans ce sens pour la reprise des compétitions. « De tout façon, on doit comprendre que la volonté du ministère de l’Intérieur en prenant son arrêté n’est pas de bloquer la pratique du sport mais il vise tout simplement à protéger les populations », a-t-il dit et dans ce sens tout le monde doit faire preuve de compréhension et de patriotisme. « Et j’ en appelle à la compréhension de tout un chacun pour que nous continuions à respecter les mesures barrières », a-t-il par ailleurs ajouté.

En coupe de la CAF, le Jaraaf fera face au FC San Pedro de Côte d’Ivoire, mercredi 23 décembre pour la manche aller, quant au Teungueth FC, il jouera contre le Raja de Casablanca, mardi 22 décembre. Les deux matchs auront lieu au stade Lat Dior de Thiès (ouest).

O. Thior/archipo.info

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici