Le Président de la République avait inscrit dans le programme de résilience économique et sociale un volet relatif à la stabilité macroéconomique et financière pour soutenir le secteur privé et maintenir les emplois concernant les répercussions économiques de la Pandémie du Covid-19. Ainsi, pour aider les entreprises à supporter les difficultés dans le secteur de l’emploi avec des réductions ou pertes de salaires pour des milliers de travailleurs consécutives à des mesures de chômage technique avant de déboucher sur un cycle de licenciement massif, une enveloppe de 100 milliards a été débloquée. Mais, Abdoulaye Diop, directeur de 7 VISION et responsable politique à l’Alliance pour la République (APR) juge insuffisantes ces subventions.

 Depuis quelques temps, le Sénégal connait une baisse inquiétante de l’activité économique dans les domaines tels  que l’hôtellerie, le commerce, le tourisme, la restauration et les transports. Ainsi, une ordonnance a été prise, numéro 1-2020 visant dans la durée de la loi d’habilitation à interdire le recours au licenciement et à garantir un revenu aux travailleurs mis en chômage technique. C’est dans ce cadre que la somme de 100 milliards a été décaissée pour appuyer les entreprises secouées par le coronavirus.

Abdoulaye Diop, responsable politique du parti présidentiel et directeur de 7 VISION pense que la subvention décaissée par l’Etat dans le but de financer les entreprises en mauvaise situation de trésorerie face à la crise économique est insuffisante. « La subvention du gouvernement estimée à 100 milliards destinée à financer les entreprises du Sénégal est insuffisant. L’Etat ignore que seulement le secteur informel compte plus 300 mille entreprises. Et même si on donnait 1 million à chaque entreprise dans le secteur informel, les problèmes seront toujours les mêmes », soutient le Président de l’Association Sénégal Moniouko Diaral (SMD), qui était l’invité d’Ousmane Cissé sur Dakartv.

Par ailleurs, il exhorte les chefs d’entreprise du secteur formel à aider les entreprises non formalisées. Abdoulaye Diop les invite aussi à soutenir le chef de l’Etat dans son projet concernant la subvention des aides destinées aux populations vulnérables qui sont confrontées à d’énormes difficultés pour assurer leur quotidien, payer les factures et les loyers. Le responsable politique de l’Apr de conclure que l’Etat doit économiser l’argent destiné à subventionner certaines entreprises qui gagnent des milliards pour les injecter dans les mois à venir. Car, prédit Abdoulaye Diop, l’Etat aura de grosses difficultés pour satisfaire la population si la pandémie continue de se manifester.

Moustapha CISSE/Archipo.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici