Un habitant, un masque, c’est le cri de guerre des jeunes entrepreneurs de la commune de Mékhé. Face à la tragédie qui secoue le monde, ces acteurs de l’économie qui constituent la force vive de la société s’engagent autour de Ndiaga Cissé, un ancien étudiant de l’Isep de Thiès, pour stopper la propagation du virus. Dans les locaux de la Maison de l’outil, Moussé Karé Guèye dont le directeur Sy leur a gracieusement ouvert les portes, ils sont à l’oeuvre. L’objectif est de doter chaque habitant de la commune d’un masque. À cet effet, de nombreux tailleurs dont les activités sont menacées ou à l’arrêt se sont joints aux initiateurs. Pas moins de 10.000 masques vont être confectionnés et distribués dans toute la ville. Pour réaliser un tel projet, ils ont bénéficié de l’appui de responsables politiques et de bonnes volontés. Le maire de la commune, Dr Magatte Wade, le député de la diaspora, Mor Kane Ndiaye et le journaliste Mor Diop ont mis la main à la poche. D’autres citoyens anonymes se sont joint à cette initiative saluée par tous.

Le district sanitaire de Mékhé n’a pas encore enregistré de malade du Covid-19. Le port du masque et l’adoption des gestes barrières peut permettre à cette partie du pays d’être épargné. Les jeunes entrepreneurs demandent à leurs concitoyens de mettre leurs masques pour un redémarrage des activités économiques dans la ville, poumon économique du Cayor.

 

Ousseynou DIALLO – Correspondant Archipo.info/Mékhé

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici