Selon le quotidien L’As dans sa parution du jour, le marché des vivres dans le cadre du volet alimentaire du programme Force Covid-19 est entaché par des écarts au niveau des prix.
A en croire nos confrères, les prix d’achat des denrées alimentaires sont supérieurs aux prix homologués par le ministère du Commerce.
Par exemple pour le riz dont la tonne est achetée à 275 000 Fcfa, le prix homologué de la tonne du riz brisé non parfumé est de 240 000 Fcfa pour l’importateur, note le journal.
Archipo.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici