L’importateur de riz, Moustapha Tall, n’est pas du tout content des conditions d’attribution du marché du riz dans le cadre de la distribution de vivres que le président de la République a décidée d’octroyer aux populations impactées par la pandémie du coronavirus. Sur la radio Sud Fm, il se désole, persiste et signe: « On n’a jamais été informé. Ils l’ont fait tout seuls, ils ont préféré le faire en solo ».

M. Tall, qui réagissait après la conférence de presse du ministre Mansour Faye sur les marchés du riz et la distribution des vivres, de poursuivre: « Ça, c’est un avertissement. Au lieu d’installer la sécurité, c’est une insécurité qu’on va installer. Depuis 25 ans, ils ne veulent pas nous entendre. On les laisse assumer ».

Alassane MBENGUE Allou/Archipo.com

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici