Le premier vendredi, après l’adresse du président Macky Sall et la sortie de son ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, était attendu comme un test par les fidèles musulmans et les autorités étatiques par rapport à la situation du coronavirus au Sénégal. Contrairement à certains guides religieux qui ont appelé  à la prière hebdomadaire du vendredi, le Khalife Thierno Ahmadou Baldé de Madinatoul houda (Médina Gounass), lui, a trouvé plus sage de ne pas ouvrir les mosquées.

Nous vous proposons in extenso le communiqué de sa Cellule de communication parvenu à Archipo.info  

Le Dentaal Thierno Ahmadou Baldé de Madinatoul houda a pris acte de la décision du président de la République de la réouverture des lieux de cultes ainsi que d’autres endroits de rassemblement. Nous saluons cette mesure et renouvelons au chef de l’Etat notre totale détermination à œuvrer pour l’éradication définitive de cette pandémie.

Il convient de rappeler que la communauté dirigée par Thierno Ahmadou Baldé est la seule de Médina Gounass qui s’est pliée sans aucune condition aux mesures d’interdiction de rassemblements imposées par l’autorité et que la consigne de se conformer à la décision de l’exécutif a été scrupuleusement respectée par le Khalife qui a d’ailleurs exprimé sa solidarité à l’ensemble du peuple sénégalais angoissé par cette maladie en contribuant symboliquement d’une valeur d’un million cent mille de nos francs.

Cependant, tenant compte de la situation sanitaire actuelle dans le département de Vélingara (région de Kolda), plus précisément dans la cité de Médina Gounass, le Dentaal Thierno Ahmadou Baldé après concertation, décide en toute responsabilité de maintenir son mot d’ordre de suspension temporaire des prières quotidiennes ainsi que celles du vendredi jusqu’à nouvel ordre pour minimiser les risques de contagion du virus et participer à l’effort de riposte contre l’épidémie coronavirus.

Le Khalife général du Fouladou, Thierno Ahmadou Baldé réitère son engagement et sa disponibilité à œuvrer pour un Sénégal de paix et de concorde, prie le Tout-puissant de  nous préserver de cette pandémie.

Fait à Kolda, le 13 mai 2020.

La Cellule de Communication.

 

Abdoulaye SEYDI – Correspondant Archipo.info/Kolda

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici