Le leader de Pastef s’est adressé, ce mercredi, à la nation sénégalaise. A cette occasion, Ousmane Sonko est revenu sur la reprise des enseignements prévue ce 2 Juin. Ainsi, il a botté en touche toutes allégations portant sur la reprise des cours dans ce contexte de la pandémie de Covid-19.

Comme à l’accoutumée, le leader de Pastef s’est adressé aux Sénégalais. Après le message du chef de l’Etat à la nation, c’est le tour de Ousmane Sonko. Le candidat malheureux à la dernière présidentielle, a peint un tableau sombre sur les décisions prises concernant l’assouplissement des mesures restrictives du couvre feu assorti de l’état d’urgence, ainsi que la reprise des cours et la réouverture des marchés et des lieux de culte. Sur ce, le candidat des « Patriotes » n’est pas d’avis sur la réouverture des classes. Pour lui, le Président de la République, Macky Sall, est guidé par les Européens. En ce sens, dit-il, le Sénégal n’a pas les mêmes réalités que la France.   » Dans ces pays, il n’y a qu’une vingtaine  d’élèves dans les classes. Ce qui fait que la distanciation sociale est facilement respecté. Alors qu’au Sénégal, les classes sont submergées d’élèves.  En ouvrant les écoles, Macky  expose les enfants et les personnes  âgées « , soutient-il lors de son message adressé à la nation.

Selon  le candidat malheureux de la dernière élection présidentielle, aujourd’hui on  ne peut rien reprocher aux populations du Sénégal car c’est l’incohérence du Président Macky Sall  qui  a conduit à cette situation. l’Etat du Sénégal rencontrera des problèmes économiques dans le futur et dans d’autres secteurs, prédit-il.

 

Moustapha CISSE – Correspondant Archipo.info/Dakar

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici