C’est hier samedi aux environs de 18 heures que la police est informée de la découverte d’un corps dans une chambre aux parcelles assainies de Kaolack. Il s’agit d’une dame âgée d’un plus de 75 ans. Selon les voisins, la maison de la dame est restée fermée pendant quatre jours. C’est ce samedi que la fille établie à Dakar a eu le malin génie d’appeler sa maman. Des appels téléphoniques qui ont sonné dans le vide. Après plusieurs tentatives sans réponse, la fille a appelé chez les voisins pour avoir les nouvelles de sa maman. Ce sont les voisins qui, après avoir longtemps frappé au portail, l’ont défoncé pour entrer dans la maison. Dans la chambre de la dame, ils ont eu la surprise de retrouver le corps en état de putréfaction très avancé. Le délégué de quartier a informé la police et les sapeurs-pompiers plus le corps médical du poste de santé qui ont fait le déplacement sur les lieux. Dans la crainte de savoir les raisons du genre de
mort de la dame surtout dans ce contexte de la Covid-19, le corps médical n’a  pas pu faire une analyse à cause de la décomposition du corps de la dame.

Les sapeurs-pompiers ont acheminé le corps à la morgue de l’hôpital El Hadj Ibrahima Niass et la police a ouvert une enquête. La dame Madeleine Malou, nous apprend-t-on, souffrait de dépressions mentales.

Ouramboni – Correspondant Archipo.info/Kaolack

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici