Rester Peuple alors qu’on est Roi. Voilà le défi qui engage chaque personne qui a la volonté de se postuler dans la station de gouvernant local et central. Garder ses valeurs « Peuple » pour saisir les quotidiens du peuple et solutionner les problèmes du peuple. Vivre Peuple pour comprendre le peuple.

Pour cela, il faudra comme nous l’a si bien dit une éminente personnalité: « leurs enlever le tapis rouge et la flèche ». Ces deux-là s’éloignent petit à petits les hommes au pouvoir de leurs peuples qu’ils sont censés servir. Ces deux-là rendent petit à petit fous tous les tenants du pouvoir. Ces deux-là déphasent chaque individu qui se prélassent dans leurs conforts.

Ainsi nos dirigeants n’ont aucune conscience des vraies réalités dans la société. Ils ne peuvent comprendre la volonté, l’engagement qui peut pousser un jeune à braver la mer pour un Eldorado incertain. Ils survolent le sol qu’ils piétinent avec une ostentation qui les rend aveugles et sourds. Ils ont perdu le réflexe Peuple. Ils sont devenus trop Roi.

Rendons humbles, modestes, humains l’exercice du pouvoir. mettons leur les contraintes qui obligent les tenants du pouvoir à rester sur terre. Et nous aurons la solution de la partie la plus essentielle de notre problème: l’insensibilité de nos dirigeants.

Taffa Gueye/archipo.info
Saillies Du Profane

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici