La décentralisation et la déconcentration sont deux modes d’administration des affaires de l’État qui se complètent.

I- CARACTERISTIQUES DE LA DECONCENTRATION

– Le pouvoir central est détenu par le président de la République et le gouvernement ;
– Rapport hiérarchique : nomination par le président de la République aux hautes fonctionnaires (Ministres, directions nationales et services déconcentrés) ;
– Exécution des ordres reçus de l’autorité hiérarchique ;
– Obligation de rendre compte au supérieur hiérarchique ;
– Sanctions prononcées par le président de la République.

AVEC LA DECONCENTRATION

Le territoire national est divisé en 14 régions dirigées chacune par un gouverneur, représentant de l’État, nommé par le gouvernement central.
Chaque région est subdivisée en départements exceptées Dakar, Kaffrine et Tambacounda qui en comptent 4 soient 45 département circonscriptions administratives au total.

Le département est administré par un préfet nommé qui est nommé par le gouvernement central.

Les chefs de circonscriptions administratives que sont le gouverneur, préfet et sous- préfet sont délégués du chef de l’État et les représentants de l’État dans leurs circonscriptions. Ils sont les supérieurs hiérarchiques de tous les fonctionnaires.

Les représentants de L’État sont responsables de l’ordre public. Ils ont droit de réquisition vis-à-vis des forces de sécurités de la police et de l’armée dans des cas particuliers.

II- CARACTERSTIQUES DE LA DECENTRALISATION

– Le pouvoir local est détenu par des assemblées locales
– Élection au suffrage universel des assemblées ;
– Élection au second degré des exécutifs locaux ;
– Compétences transférées par la loi
– Obligation de rendre compte aux populations
– Sanction des populations par voie électorale.

AVEC LA DECENTRALISATION

Le pays est divisé en 599 collectivités locales : communes et départements.

Les communes sont actuellement au nombre de 557 dont 5 villes (Dakar, Pikine, Guédiawaye, Rufisque et Thiès).

Les communes qui se trouvent à l’intérieur des villes sont des communes de plain exercice.

Elles sont toutes administrées par des organes élus (conseil Municipal et Maire).

Les départements – collectivités locales sont au nombre de 42 et sont aussi administrés par des organes élus (conseil départemental et président du conseil départemental).

Les receveurs municipaux et départementaux font office de comptables assignataires auprès de ces collectivités territoriales.

Mr Moussa DIOUF, Aménagiste du territoire

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici