Centres de redressement : Révélations des chefs de Kara-Sécurité arrêtés

Tous les responsables de Kara-sécurité ont été arrêtés selon le quotidien Source A et leur avocat n’a pas encore accès à leur dossier.
Les 43 mis en cause, qui ont bénéficié d’un retour de parquet, ont déclaré à l’unanimité avoir agi sur ordre de leur guide, Serigne Modou Kara,
à qui, ils remettaient l’argent des centres. Ils ne s’en arrêtent pas là, puisqu’ils révèlent que le centre de Guédiawaye existe depuis 14 ans.

Selon l’observateur, les organisations des droits de l’homme, de leur côté, chargent l’Etat. Amnesty international, la Radho, la ligue Sénégalaise des droit humains
exigent qu’une enquête soit ouverte et que toute la lumière soit faite sur les actes de tortures et de traitement inhumain qui auraient été commis dans ces centres.

O. Thior/archipo.info

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici