Le GIR se félicite de l’organisation de la premiere édition du Campus Républicain autour d’un panel portant sur le thème « le plan de relance économique Post covid 19 animé par des hauts fonctionnaires de l’Etat en l’occurrence Monsieur Moustapha Ba directeur général du Budget et Monsieur Bamba Diop directeur général de la planification des politiques économiques.

Leurs brillants exposés nous ont réconfortés dans notre haute appreciation et compréhension de la vision du chef de l’état.

En effet le débat sur la relance de l’économie est d’actualité, aujourd’hui face aux conséquences de la pandémie covid 19 où tous les pays ont été impactés à tous les niveaux surtout sur le plan économique avec des économies soit au ralenti soit à l’arrêt.

Le Président de la République, en homme averti, avait très tôt anticipé ce débat avec une bonne gestion des impacts de la crise sur l’économie sénégalaise avec un Plan de Résilience Economique estimé à 1000 milliards répartis en dépenses budgetaires décaissables d’un montant de 628 milliards et non décaissables pour 391 milliards, aux secteurs les plus impactés.

En ce qui concerne les dépenses décaissables, les allocations ont été formulées comme suit:
– la santé pour un montant de 64,4 milliards dans un premier temps puis ralongé à 77,8 milliards,
– la resilience sociale y compris , la diaspora pour une enveloppe de 103 milliards,
– 370 milliards pour le secteur privé et la sécurisation d’approvisionnement en denrées pour 77,6 milliards .

Nous y reviendrons plus amplement.

M. Thior/archipo.info

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici