Le manque d’eau serait à l’origine des violents affrontements entre les populations et les gendarmes qui ont chauffé ce samedi 30 mai le village de Cap Sikirring (Ouest de Ziguinchor).

Le liquide précieux vendu par les forages privés coûte très cher, selon les habitants.Voulant faire une marche pour réclamer de l’eau potable, indique une source, ils se sont heurtés aux gendarmes. Ce face-à-face est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Les populations ont attaqué la gendarmerie et ont blessé certains dont le Commandant de Brigade.

Le sous-préfet de Kabrousse a déclaré entendre qu’ « une enquête sera ouverte et les auteurs de ces actes seront punis ».

Archipo. info

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici