Le Premier ministre doit tenir une conférence de presse ce jeudi. S’il ne devrait pas faire d’annonces marquantes, plusieurs pistes sont à l’étude à moyen terme.

Quelles nouvelles mesures le gouvernement a-t-il en tête ? Malgré des signes encourageants sur la circulation du virus, la deuxième vague de Covid-19 est loin d’être terminée pour les hôpitaux qui voient toujours affluer les malades. Ce jeudi, un nouveau conseil de défense dédié au Covid-19 doit se réunir autour d’Emmanuel Macron, alors que le Premier ministre Jean Castex tiendra une conférence de presse ce soir à 18 heures à Matignon.
Selon un conseiller de l’exécutif auprès de l’AFP, la conférence de presse de Jean Castex devrait être « surtout pédagogique ». Le discours du Premier ministre viserait alors à indiquer aux Français que leurs efforts portent leurs fruits, mais qu’il est trop tôt pour les relâcher.

Car dix jours après le début d’un confinement plus léger que celui du printemps, près d’un mois après les couvre-feux nocturnes dans les grandes métropoles, et sous l’effet probable des vacances de la Toussaint qui ont ralenti l’activité, les premiers signes d’un ralentissement de la progression de l’épidémie se font sentir. Mais « le pic de l’épidémie est devant nous », a prévenu lundi soir le directeur général de la Santé Jérôme Salomon pour tempérer l’enthousiasme, tout en observant « une progression plus lente » du virus « partout où ont été appliquées des mesures de freinage précoce, en particulier le couvre-feu ».

En conséquence, il est encore « très tôt pour proposer un assouplissement des règles » du confinement, a estimé mardi le porte-parole du gouvernement, à la sortie du Conseil des ministres. Mais la suite des événements doit déjà être anticipée, et les pistes sont multiples. Gabriel Attal a avancé trois scénarios possibles : « Soit un maintien des règles telles que nous les connaissons aujourd’hui, soit un éventuel durcissement des règles sur certains points si cela s’avérait nécessaire, soit un éventuel assouplissement des règles sur certains points si cela s’avérait possible. »

L’EXPRESS

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici