La « place de l’Europe » située sur l’île de Gorée, est désormais rebaptisée « la place de la Liberté et de la Dignité Humaine ». La décision a été prise le 27 juin par le conseil municipal de ce site symbole de la traite négrière.

Ce changement de nom intervient dans un contexte de retrait des symboles de l’oppression raciale dans l’espace exigé par des mouvements protestataires dans le monde entier.

Selon le chef de Cabinet du maire, Mamadou Adama Diop, « cette décision n’est pas dirigée contre l’Europe, loin de là. L’Union européenne a toujours soutenu Gorée et il y a des Européens de double nationalité au conseil municipal ».

Cette question mérite un débat comme l’a souhaité Alioune Ndoye, le maire de la commune du Plateau.

Archipo.info

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici