Ce qui était jusque-là redouté vient de se confirmer. La fièvre hémorragique à virus Ebola est de retour en Guinée.

Déjà trois cas de décès ont été confirmés par les autorités sanitaires, alors que trois autres malades sont isolés au CTEPI (Centre de traitement des épidémies, Ndlr) de Nzérékoré. Un autre cas suspect a été admis samedi soir dans ledit centre.

« Pour le moment, on est à trois cas de décès. Les malades sont déjà isolés. Il y a trois malades, mais depuis la nuit dernière il y a un quatrième suspect qui est entré au CTEPI de Nzerekore », a confié à Africaguinee.com, le ministre de la Santé.

Les investigations continuent, ajoute le médecin colonel Remy Lamah, qui annonce qu’une équipe va bouger de Conakry ce dimanche pour aller à Nzerekore pour renforcer celles qui sont sur place.

« Il y a même une équipe qui doit bouger cet après-midi pour aller se joindre à celle se trouvant déjà à Nzerekore », a-t-il annoncé.

Le ministère guinéen de la Santé a sorti un communiqué ce dimanche pour annoncer qu’une épidémie de maladie à virus Ebola a été déclarée dans la province de N’Zérékoré. Il a aussi annoncé des mesures pour freiner la propagation du virus.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici