Joe Biden est à un pas de la Maison-Blanche, ayant pris la tête de la course dans l’Etat-clé de Pennsylvanie, mais Donald Trump a par avance contesté le verdict des urnes.

Joe Biden était vendredi au seuil de la Maison-Blanche, ayant pris la tête de la course dans l’Etat-clé de Pennsylvanie, mais Donald Trump semble déterminé à contester le verdict des urnes. Alors qu’aucun grand média américain n’a encore désigné le vainqueur final, le camp du candidat démocrate commençait à revendiquer la victoire.

Jeudi, l’actuel locataire de la Maison-Blanche a répété qu’il allait gagner l’élection présidentielle américaine, que les démocrates essaient de lui « voler », sans aucun élément concret à l’appui. « Si vous comptez les votes légaux, je gagne facilement. Si vous comptez les votes illégaux, ils peuvent essayer de nous voler l’élection », a déclaré le président américain lors d’une conférence de presse. Ses avocats ont lancé de multiples actions judiciaires au niveau des États, avec par exemple la menace de demander un recomptage dans le Wisconsin.

Quelques heures plus tôt, le candidat démocrate s’était lui dit certain, dans une allocution à la tonalité présidentielle, de sa victoire imminente. « Je demande à tout le monde de rester calme. Le processus fonctionne, le décompte s’achève et nous saurons très bientôt », a-t-il déclaré depuis le Delaware. « Nous n’avons aucun doute sur le fait que lorsque le dépouillement sera terminé (…) nous serons déclarés vainqueurs ».

lexpress.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici