L’éboulement survenu ce vendredi 15 mai aux environs de 7 h à Ténkoto dans la commune de sabodala (76km de Kédougou) a fait deux morts et une blessée. C’est lors de la recherche de cailloux  contenant de l’or qu’une pierre s’est affaissée sur les femmes. Le coup a été fatal à deux d’entre elles. D’ailleurs, le corps méconnaissable de l’une de ces chercheuses du métal précieux a été inhumé sur les lieux du drame. Une autre dame s’en est sortie avec des blessures graves.

Malgré l’arrêté interdisant les activités d’orpaillage dans la région de Kédougou, nombreuses sont les femmes qui fréquentent ces sites d’orpaillage abandonnés appelés en mandingue « Diouras ». Aujourd’hui, il est urgent de renforcer le dispositif de sécurité dans les sites d’orpaillage  pour éviter dans l’avenir ces éboulements devenus récurrents. En attendant, l’émoi et la consternation remplissent les cœurs des familles éplorées.

 

Arfan  DIAKHITE – Correspondant Archipo.info/Kédougou

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici