Le gouvernement du Sénégal a décidé la reprise des enseignements/apprentissages pour les classes d’examen sur toute l’étendue du territoire dès le 2 juin. A Kédougou, c’est l’inquiétude après l’annonce de cette décision, car la région est une zone pluvieuse. Certaines écoles comme Baitilaye Diakha, Syllacounda Diakha sont coupées du reste de la capitale régionale pendant l’hivernage avec le fleuve Gambie et certains marigots qui sortent de leur lit. 

A cela s’ajoute les nombreux abris provisoires qui poussent l’école à fermer certaines de ces portes pour ne pas mettre en danger la vie des enfants pendant la saison des pluies avec les reptiles qui fréquentent ces lieux. « Prions pour en finir avec cette maladie sinon, vraiment, moi j’ai peur pour une reprise des cours », a dit Amadou Wéliba Diallo, le président de l’Association des parents d’élèves du lycée Maciré Bâ de Kédougou. Avant de préciser : « Mais si les autorités sanitaires parviennent à circonscrire cette pandémie mondiale qu’est le Covid-19, il faut que les parents sensibilisent les enfants à revenir à l’école même si c’est sous la pluie ». Et de terminer : « Venez apprendre, car rien n’est au-dessus du savoir ». 

Arfan DIAKHITE – Correspondant Archipo.info/Kédougou

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici