« Ceux qui agitent cette idée ne connaissent rien de la décentralisation » l’ex maire de Dakar ne veut plus apparemment laisser le terrain politique au Président de la République, tout seul. Sur le projet de suppression des villes agité par le régime en place, Khalifa Sall n’y accorde aucune importance et qualifie plutôt cette décision de politique. » Il y a plus important que de supprimer des villes ».

Des propos tenus, ce dimanche lors de l’inauguration de la maternité de Grand Yoff sur invitation du maire Madiop Diop.

Il estime que ceux qui parlent de la décentralisation ne connaissent même pas la thématique.

Il a rappelé sur l’importance de la décentralisation depuis notre indépendance. » Nos autorités ont fait de la décentralisation une option prioritaire. Cela montre que le fonctionnement et le développement du pays dépendent des populations. Le monde actuel est tel que les populations peuvent prendre en main leur propres doléances. Cette maternité réalisée par les propres fils de Grand Yoff est une parfaite illustration. La décentralisation a tout réglé vouloir créer pour créer n’a pas de sens » dira-t-il.

S’agissant de la suppression des villes, Khalifa lance en wolof : « mani décentralisation ku ko xamul mothiy wax yen yii ». En clair, l’ex-maire de Dakar juge que ceux qui agitent cette idée ne connaissent rien de la décentralisation ni de son importance.

O. Thior

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici