Des centaines de milliers d’élèves en Corée du Sud sont revenus à  l’école mercredi, grâce à la réouverture d’établissements fermés depuis plus de deux mois pour cause de pandémie de Covid-19.

Vérification de la température corporelle, gel hydroalcoolique et salutations à  distance… En Corée du Sud comme ailleurs, la rentrée s’est faite avec les précautions désormais d’usage. Les élèves doivent nettoyer régulièrement leur table et respecter une distance minimale avec leurs camarades. Certaines classes ont été équipes de barrières protectrices entre élèves.

Là  aussi, le retour en classe s’est fait de façon différenciée. Environ 440 000 élèves en dernière année de lycée, promis en décembre au crucial test d’entrée dans les universités, ont été les premiers à  retrouver leur classe. Ils y seront chaque jour. Les plus jeunes doivent revenir progressivement dans les prochaines semaines et alterneront entre présence en classe et cours en ligne.

Après avoir été touchée par une vague de contamination dans la foulée de la Chine, la Corée du Sud a réussi à  freiner la propagation du virus grâce à  une stratégie de dépistage et de traçage.

Des écoles fermées après la découverte de cas

Les autorités restent néanmoins sur le qui-vive. Soixante-six écoles d’Incheon, prés de Séoul, ont été fermées peu après leur réouverture car deux élèves ont été diagnostiqués comme porteurs du virus, a déclaré un porte-parole des services Educatifs de la municipalité. « Les inquiétudes quant à d’éventuels petits foyers d’infection demeurent toujours et personne ne peut prédire quelles situations pourraient se faire jour dans les écoles », a prévenu la ministre de l’éducation Yoo Eun-hae.

Une cellule de crise est ouverte 24 heures sur 24 au ministre, et les écoles faisant Etat de nouvelles infections doivent fermer immédiatement.

La semaine dernière, des lieux publics avaient de nouveau été fermés dans la capitale après la découverte d’un nouveau foyer dans un quartier animé de Séoul.

rfi

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici