Le s’est disputée au stade Hampden Park de Glasgow (Écosse) la finale de la Coupe des clubs champions entre le club allemand Bayern Munich et le club français AS Saint-Étienne.

La rencontre est globalement dominée par les Stéphanois, rappelle Wikipedia, surtout la première période pendant laquelle ils touchent par deux fois les montants du gardien allemand Sepp Maier. Ces poteaux avaient la particularité d’être carrés, ce qui était assez rare car ce type d’anciens montants avait été remplacé dans la plupart des stades par des poteaux ronds. Dominique Bathenay et Jacques Santini seront les deux malchanceux à faire heurter le ballon sur ces poteaux, respectivement à la suite d’une frappe lointaine et sur une tête. Le match fut ainsi surnommé du côté français la « finale des poteaux carrés » en référence à ces faits de jeu, alimentant la légende autour de cette rencontre. Pour certains, si les poteaux avaient été ronds, les Stéphanois auraient inscrit ces deux buts mais en réalité, personne ne peut vraiment dire si le ballon serait rentré.

La finale a été remportée par le club munichois, but inscrit à la 57e minute par Franz Roth à la suite d’un coup franc indirect rapidement joué par Franz Beckenbauer. Dominique Rocheteau ne rentre qu’à la 83e, sans que cela change l’issue du match et la victoire allemande. Le munichois Karl-Heinz Rummenigge devient ainsi champion d’Europe à seulement 20 ans.

Malgré sa défaite en finale, l’équipe de l’AS Saint-Étienne défilera le lendemain sur les Champs-Elysées et sera reçue par le président Valéry Giscard d’Estaing.

Bayern de Munich contre Paris Saint-Germain version 2020, c’est ce soir. Attendons le coup de sifflet final pour voir si l’histoire va se répéter pour les Allemands ou alors si les Français vont « venger » leurs aînés stéphanois.

Archipo avec Wikipédia

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici