Le protocole de l’utilisation de l’hydroxychloroquine du Pr Didier Raoult n’est pas apprécié et crée beaucoup de polémique sur son efficacité de soigner des malades liées au Covid-19. Ce médicament très sollicité par des cabinets est entaché par la publication de l’étude de The Lancet. Une Etude que Dr Didier Raoult n’est pas passé inaperçue avant d’apporter ses précisions.

A cet effet, l’Organisation mondiale de la Santé est entrée dans la danse. L’organisation que dirige Tedros Adhanom Ghebreyesus a indiqué ce lundi avoir suspendu « temporairement », par mesure de précaution, les essais cliniques soignés par l’hydroxychloroquine, utilisés par ses partenaires et beaucoup de pays.

Cette décision vient à point nommé avec l’influence de l’étude publiée vendredi dans la revue médicale The Lancet « jugeant inefficace voire néfaste le recours à la chloroquine ou à ses dérivés comme l’hydroxychloroquine contre le Covid-19 », rapport le document.

Les résultats de cette étude sont en parfait déphasage avec les chiffres de Dr Raoult très encourageants qui établissent l’efficacité de la molécule dans certains pays comme le Sénégal, le Maroc et plusieurs autres pays africains et européens.

 

Moustapha CISSE – Correspondant Archipo.info/Dakar

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici