Touba et son sangsé
A l’occasion de la 26 édition du magal, les fidèles ont répondu à leur traditionnel ziar. Qui est une cérémonie regroupant la quasi totalité de la population à Touba. En ce jour de magal, jour de fête de la communauté mouride mais aussi de la communauté musulmane. C’est aussi une journée ou les beaux habits sont portés, rendant ainsi à Touba un statut particulièr. Un tour à côté de la mosquée montre un visage très original de la ville sainte, ville ou le cigarette, le banditisme et tout ce qui vont avec sont interdit. Il est aussi important de signaler le port d’habit avec beaucoup de couleurs différentes (Yéré Baye Fall en Wolof). Qui participe à harmoniser le décor. C’est l’exemple de ce couple qui manifeste leur contentement à célébrer le magal. « c’est un plaisir pour nous de se retrouver à Touba comme tous les magal et si vous voyez que les fidèles s’habillent comme ça, c’est parce que le mouride a sa façon particulier de s’habiller surtout les baye Fall », confie Sokhna Astou Seck. Plus loin c’est un groupe de jeune habillait en vert- blanc, symbolisant les couleurs de leur marabout et c’est ce que témoigne Serigne Fallou Mbengue qui informe  » vous savez le vert-blanc représente la paix et l’islam et c’est aussi les couleurs que notre guide a choisi « .
Ousmane THIOR

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici