Depuis 72 heures, les fortes précipitations enregistrées au Sénégal ont causé beaucoup de dégâts dans plusieurs agglomérations. De Dakar à Saint-Louis, partout, c’est le même décor. Dans les communes rurales qui ne connaissaient pas ce phénomène, les rues sont maintenant occupées par les flaques d’eau.

Ngaye Mékhé, dans le département de Tivaouane, n’échappe pas à cette situation. Après plus de 140 mm d’eau enregistré en trois jours, des maisons sont envahies par les eaux et des rues sont devenues impraticables. La route Mékhé-Diogo dont le président Macky Sall avait pris l’engagement ferme de la réaliser en est une parfaite illustration. (Engagement pris lors de l’inauguration de la centrale solaire photovoltaïque de Santhiou Mékhé avec des instructions données séance tenante au ministre Abdou Ndéné Sall et à Ageroute).

 

La situation va devenir plus grave et récurrente. Avec l’urbanisation et l’accroissement de la population, la solution n’est pas pour demain. Il n’y a pas un mètre de canalisation dans le département de Tivaouane et dans les différents lotissements, les collectivités locales n’ont pas anticipé en tenant compte de cette donne.

Ousseynou DIALLO – Correspondant Archipo.info/Mékhé

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici