N’en faîtes pas des dieux, ni des démons. Ils sont justes des hommes, mêmes pas les meilleurs d’entre-nous, ni non plus les moins bons. Ils sont comme nous, des sénégalais du Sénégal, ni plus, ni moins. Ils sont nous. Ils ont justes choisi de s’exposer donc d’exposer tous leurs défauts et qualités sénégalais.

C’est souvent nous qui les entraînons dans l’exagération des défauts ou/et qualités qu’ils partagent avec nous. Alors, ils en font tellement qu’ils peuvent apparaître caricaturaux. Alors, ils ne sont plus eux-mêmes mais plutôt ce que les autres artificiellement construisent sur eux. Alors ils se perdent et vertigent sans filets.

Tant que ceux qui seront destinés ou qui se destinent à nous gouverner se laisseront entraîner par les vuvuzelas, ils ne feront pas ce Sénégal qui nous mérite. Ils seront toujours rois alors que le statut qu’ils convoitent en s’exposant est celui de serviteur. Servir nécessite un ancrage dans la terre.

Malheureusement, ils sont tous des rois pour ne pas dire des dieux aux yeux de leur foule. Et tous se comportent comme roi ou dieu dans leurs approches de la foule. Le mal est plus profond que ce que nous voyons. Le guérir nécessite une ou deux générations à éduquer. Il est encore temps pour commencer.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici