ADJA ARAME DIENE, la légende incontestable de la politique du Sénégal.
Née en 1926 au quartier Médina de Dakar, cette fervente militante du parti socialiste (PS) fut la première Députe à s’exprimer en wolof (langue locale majoritaire) à l’Assemblée nationale. La disparition de la baronne du PS marque l’affaissement brutale d’une géante de l’histoire de la politique sénégalaise. En plus d’avoir voué une fidélité sans faille au Président Senghor et puis au Président Abdou Diouf, cette figure emblématique avait fait l’unanimité au sein de la classe politique mais aussi dans la société sénégalaise. Communément appelée « Mère  » du parti socialiste, Adja Arme Diéne avait fini de gagner l’estime de son parti mais aussi de tout un peuple. Ce qui explique pourquoi elle est restée de façon successive durant cinq législatures de( 1983 à 2001) à l’Assemblée nationale. Présidente de femmes du PS à l’époque, elle a su se démarquer par sa fidélité aux idéaux défendus. Une dame de cœur, d’esprit, symbole vivant de la foie militante.
ADJA ARAME DIENE , un bel exemple pour la classe politique actuelle.
#source : parlement tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici