Mis en chômage technique et sans salaire depuis 25 mois, les 126 agents de la société industrielle des générateurs électriques (SIGELEC), peuvent désormais compter sur la solidarité de l’activiste Guy Marius SAGNA et la plateforme DOYNA pour recouvrer  leurs indemnités. C’était  lors d’un point de presse.

En effet, depuis le décès du directeur général  SEYDI, il y’a quelques années, la famille héritière, encore aux affaires , refuse toujours de payer les sommes dues, aux ayant-droits.  Rappelons qu’un protocole d’accord  avait été signé, depuis, par les deux parties.

Bouavogui Amath

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici