Le Président Macky SALL est parvenu à ses fins chaque fois que le combat à mener était beaucoup plus politicien qu’autre chose. Chaque fois qu’il s’est agi de faire une confrontation politique, un corps à corps, il est sorti vainqueur sans trop d’égratignures. Il a « enfermé » les 2 K grâce avec des dossiers éminemment politiques. Aucun d’eux n’a eu le pouvoir de s’opposer politiquement à la volonté politique de les écarter du jeu politique.

Si cette histoire de suppression de la ville de Dakar est politique, le régime actuel n’a aucun doute sur l’effectivité de sa volonté énoncée par un ministre politique et approuvée par son camp politique. Ceux qui sont en face n’ont manifestement pas le pouvoir de s’opposer à cela politiquement. Alors la suppression des villes passera comme lettre à la poste.

La politique est par essence un bras de fer public où chacun de bander ses muscles et faire reculer ou céder l’adversaire grâce à une pression politique soutenue et gagnante. Jamais dans un dossier politique, l’opposition n’a fait céder le pouvoir qui a toujours atteint ses objectifs. Cela est un fait.

Maintenant il s’agira pour beaucoup de constater le désir politique de supprimer les villes plus particulièrement celle de Dakar. Une autre actualité politique qui finira comme les autres d’autant plus que le citoyen lamda semble très loin d’être en mesure de comprendre les enjeux non politique.

Taffa Gueye /saillies du profane

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici