Après un premier départ raté, les cours ont redémarré dans les différents établissements scolaires pour les élèves en classe d’examen.
Au début du mois de mars, le gouvernement du Sénégal avait pris la décision de fermer les écoles pour cause de pandémie. La Covid-19 venait de se signaler avec moins d’une dizaine de cas. Devant la nécessité d’assurer le service public qu’est l’éducation, l’État a mis en place un protocole sanitaire obligatoire dans toutes les écoles : le lavage des mains, le port du masque et la distanciation physique.
Dans les lycées, collèges et écoles de la commune, la mairie et des bonnes volontés se sont investis pour un bon déroulement des opérations. Lamine Niang, directeur de l’école Mékhé 7 est très satisfait de ces gestes de solidarité envers le système éducatif. « Pour un début on ne pouvait mieux faire dans ce contexte. Nous remercions tous ceux qui ont fait des efforts pour permettre de respecter les mesures barrières dans les écoles et demandons au Maire et aux donateurs de nous appuyer en masques et en gel hydroalcoolique », a-t-il déclaré.
Au CEM Cheikh Mourath Ndao, les élèves et les professeurs sont présents. Le principal M. Gaye nous fait visiter les lieux tout en demandant aux partenaires de l’école de continuer à donner plus de moyens.
Malgré les craintes, la journée du 25 juin n’est pas celle de tous les dangers et des enseignants rencontrés au lycée soutiennent que la première date était la bonne nous devons nous accommoder et vivre avec le virus.
Ousseynou DIALLO – Correspondant  Archipo.info/Mékhé

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici