J’adore ce vieux. Il assume et s’assume. Chaque fois que j’ai l’occasion de l’écouter, il me fait entendre ce que tous les politiciens en exercice doivent dire en toute honnêteté. Ce qu’il dit, est la réalité de la pratique politique au Sénégal.

Cela apparaît certes comme ce qu’il ne faut pas faire. Ce qui ne doit pas être défendu. Ce qui n’honore pas la démocratie. Mais c’est cela l’existant et lui assume ce qui est la réalité. En plus il a les arguments pour défendre ce qui paraît indéfendable.

La politique au Sénégal est un machiavélisme extrémiste qui est situationniste, contextuel et égoïste. Tous les positionnements sont liés au gain immédiat individuel ou du collectif (le parti). Il n’y a plus d’idéologies, de convictions doctrinales. Il n’y a

que la prochaine élection en ligne de mire. La prochaine génération n’est point l’objectif.

Et Goumbala qui est un homme de son époque, un politicien de son environnement, utilise tous les moyens à sa disposition pour exister et durer politiquement. Il est juste le plus honnête de tous. Même si c’est dans ce qu’il ne faut pas. Notre plus gros goulot

d’étranglement.

Taffa Gueye/SailliesDuProfane
archipo.info

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici