Nous ne serons pas au niveau de nos guides tant que nous donnerons à leurs cordialités le titre d’exceptionnel. Ces actes qui se posent au niveau le plus haut des hiérarchies sont normales et naturelles pour ceux qui le font.

Eux savent ce qui les lient, ce qui les rassemblent, ce qu’est leurs responsabilités dans la conduite de la nation. Ils sont quotidiennement en concorde dans la tenue des affaires de la cité. Ils sont très conscients de ce qu’ils sont et de ce qu’ils représentent.

Tant que nous, peuple, ne serons pas en mesure de voir dans ces relations que de la normalité, nous n’avons rien compris. Que Touba participe à Tivaouane ou vice-versa est un acte commun dans un Sénégal qui a dépassé le dialogue interreligieux.

L’histoire nous a enseigné les liens entre tous les fondateurs des différents tarikhas du pays. Et les diplomaties actuelles n’en sont qu’une suite logique. D’autant plus qu’ils sont d’une même lignée.

#Saillies du profane

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici