Tard ans la nuit   du 23 au 24 septembre, à la station balnéaire de Saly Portudal, les corps sans vie de deux personnes  ont été  déposés à la morgue  de l’hôpital de Grand Mbour.
Les victimes, un jeune mécanicien  sénégalais,  a été poignardé à mort, lors d’une bagarre  au croisement Saly,  par son antagoniste  du même âge. Le meurtrier, rabatteur  de son état  tentait de s’enfuir, avant d’être  maîtrisé et livré à la police.
L’autre mort est un européen de nationalité française trouvé, à Saly Niakh Niakhal, sans autre précision.  Sans doute, l’autopsie  nous édifiera  sur les circonstances de la mort  de ce dernier.  Dans cette partie de Mbour où  on compte  en une seule nuit, deux  morts dont l’une, suspecte, la situation fait craindre aux riverains, la recrudescence de l’insécurité.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici