La commission d’éthique de la FIFA a suspendu Ahmad Ahmad pour 5 ans de la Confédération Africaine de Football pour avoir manqué à son devoir de loyauté, accepté et distribué des cadeaux ou autres avantages, pour abus de pouvoir et détournement de fonds, a indiqué la FIFA dans un communiqué. Une décision prise apres une enquete réalisée sur des faits qui remontent entre 2017 et 2019 avec parmi eux l’organisation et le financement d’un pèlerinage à La Mecque (Oumra), ses liens avec l’entreprise d’équipement sportif Tactical Steel et d’autres activités.

Ahmad Ahmad est donc interdit de toute activité relative au football (administrative, sportive et autres) aux niveau national et international pour une durée de 5 ans. Il s’est aussi pris une amende de 200 000 Francs Suisses, soit 184.937 Euros. Les griefs de l’instance seront détaillés dans la décision intégrale, publiée dans les 60 jours sur le site de la FIFA.

Le Congolais Constant Omari est nommé par intérim à la tete de la CAF. Il était le premier Vice-Président et tenait déja ce role durant la convalescence d’Ahmad atteint par le Covid-19. Constant Omari avait déclaré le 20 Octobre dernier ne plus se présenter aux élections de la CAF. Il brigue un siège au conseil de la FIFA. C’est un organe non-exécutif qui définit les stratégies et la vision de la FIFA vis à vis du Football Mondial.

Désormais nous avons 4 candidats a la présidence. L’élection se déroulera le 12 Mars a Rabat au Maroc. Et les voici ⬇️

Jacques Anouma, 70 ans, ancien Président de la Fédération Ivoirienne de Football et ancien Président de l’UFOA a fait part de ses ambitions. Cet ancien cadre d’Air France et de Renault est un candidat porté vers l’amélioration des résultats des Nations Africaines sur la scène mondiale. Déjà candidat en 2013, il avait été défait par Issa Hayatou.

Augustin Senghor, Sénégalais de 56 ans, Président de la Fédération Sénégalaise et ancien Président de l’UFOA. Considéré comme un outsider, c’est un candidat respecté de tous pour son action dans le monde du football en Afrique mais aussi à travers sa profession d’avocat étant spécialisé en droit des affaires.

Le Sud-Africain Patrice Motsepe (58 ans), actuellement Président des Mamelodi Sundowns, est un candidat tres riche. Milliardaire depuis 2003, il est la 10e fortune d’Afrique. Un patrimoine amassé via le groupe African Rainbow Minerals qu’il dirige.

Et pour finir, Ahmed Yahya qui est lui le plus jeunes des candidats. A 44 ans, il est considéré comme proche du sortant, Ahmad Ahmad. Le Mauritanien veut développer les revenus de la CAF mais aussi le football féminin. Il dispose d’un bel avantage parce que c’est un homme apprécié par la FIFA et son président, Gianni Infantino.

Ousmane Thior/archipo.info

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici