Avec cette grande étendue de « Téfess » ou berge que la Providence nous a honorée, vouloir Tekki ou réussir sans ce dont du ciel est une impossibilité et une incongruité que le plus mauvais des gouvernants n’oserait porter en slogan. La première ressource du Sénégal est son Téfess. Un Téfess qui doit être exploité en intro pour booster toute l’économie du pays.

Le malheur c’est de profiter de l’émotion naturelle, de la tristesse, de l’abattement général pour porter des slogans qui sonnent bien mais qui tonnent faux. La première cause de l’émigration clandestine est la mauvaise exploitation des ressources de nos Téfess. Le tourisme, les loisirs, la pêche et tant d’autres secteurs doivent se développer sur les Téfess et ainsi absorber une grande partie de l’oisiveté des jeunes. Nous avons cette opportunisme mal travestir l’actualité et d’en tirer le maximum de gain politique ou financier.

L’essentiel n’étant pas de proposer des solutions mais d’exister à cause du problème. Ainsi « TEKKI SANS TEFESS » apparaît comme le slogan le plus simple sans aller chercher plus loin.Trouvons mieux en nous posant tous, acteurs de tous bords pour tracer une voie de consensus national sur ces problématiques qui transcendent les générations, les convictions, les intentions. Tout ne doit pas être un business…

Taffa Gueye /archipo.info

SailliesDuProfane

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici